Une astuce minceur qui marche !! les konnyaku de konjac

Quelques points à retenir :

**Cette astuce revient à faire un repas très peu de calorique. En cure tous les soirs pendant une semaine c’est radicale ensuite un soir sur deux puis uniquement en cas d excès.
**Ne pas le faire en continu car le corps peut s’habituer
** Accompagner cette astuce à une alimentation équilibrée riche en légumes et fruits, pratiquer un sport (même très peu)
**Le konjac est à considérer comme un booster, l’effet motive car radicale
**bien boire après

Pour me suivre, vous pouvez vous abonner à ma chaîne youtube ou mon blog, ça fait super plaisir et c’est une bonne manière de me soutenir 😉

——————————————————————————–

Bonjour à tous,

Je partage aujourd’hui mon astuce minceur favorite : les konnyaku de konjac. Un coupe faim naturel zérooooo calorie et au prix modique de 2€ les 200g, oui oui ça existe :)))

Alors tout d’abord qu’est ce que le Konjac ? 

Le konjac est une plante de la famille des aracées, cultivée dans toute l’Asie. Son énorme tubercule (jusqu’à 80 cm de circonférence) est réduit en une fine poudre blanche, ingrédient de base de la cuisine asiatique, transformée ensuite en « bloc » ou en vermicelles. Il est utilisé dans la cuisine asiatique depuis 2000 ans! Vous comprendrez maintenant pourquoi les Asiatiques sont si minces :))

Quels sont les effets du konjac sur l’organisme ?

Le konjac est un aliment extraordinaire :

Tout d’abord il est ultra light avec son zéro calorie les 100g (oui oui zéro calorie, CF photo ci-dessous), on peut donc en profiter à volonté sans prendre un gramme. Ensuite c’est un coupe faim naturel hyper puissant : il absorbe jusqu’à 100 fois son volume d’eau, devenant un gel visqueux qui piège graisses et sucres, du coup il remplit l’estomac à lui tout seul. Ensuite (comme si c’était pas suffiant hein :p) le konjac a un effet détoxifiant dans l’organisme : en passant dans l’intestin, il capture les toxines qu’il aide à éliminer. Il est riche en fibres : c’est la source naturelle la plus riche en fibres qui soit. Si le son d’avoine en contient 14 %, le konjac, lui, affiche 64 % !!! Et enfin on dit qu’il est équilibrant car le konjac aide à stabiliser la glycémie et le taux de cholestérol (en cas de diabète parlez en à votre médecin avant d’en consommer).

Sous quelles formes trouve t-on le konjac et où en trouver ?

Le konjac peut se trouver sous plusieurs formes :

Les gélules : je sais pas vous mais perso le genre gélule n’a jamais fonctionné sur moi, de plus on est jamais sûr de ce qu’ils mettent dans les gélules et puis physiologiquement je préfère manger pour de vrai :). Néanmoins si ça vous intéresse on peut les trouver en pharmacie ou parapharmacie.

En vermicelles : Vous pourrez les trouver dans les épiceries asiatiques ou sur le net. Perso je n’en ai jamais trouvé sans additif non identifiable :).

En « tagliatelles » : ce sont les konnyaku, l’objet de mon article donc :). Alors ce sont en fait des pâtes assez larges comme des tagliatelles à peu près mais en plus courtes, la texture est assez élastique (oui oui élastique 🙂 ), de couleur blanche translucide, le goût ultra neutre, donc ni on aime ni on aime pas.

Où trouver les konjac ?

Les konyaku se trouvent dans les épiceries asiatiques ou le net, pour celles qui sont sur Paris ou sa région je les prends à Belleville boutique Paris Store au 10 bd de la villette Paris 10 et ils sont 2€ environ le paquet de 200g, sinon ça se trouve également sur le net. Pour information, je vous mets plus bas une photo de la composition des konnyaku.

Comment je les prépare ?

Vous allez voir c’est ultra simple : j’égoutte et rince les konnyaku, je les plonge dans une eau bouillante pendant 3 à 5 min (il resiste très bien à la chaleur) ensuite je rince à nouveau.

On peut les cuisiner comme des pâtes standards, à la bolognaise, sautés aux légumes, au saumon …

Ou alors, pour éviter de faire deux repas et étant donné qu’il n’apporte ni n’enlève aucun goût aux plats, on peut tout simplement l’ajouter à notre plat directement dans son assiette. Ce que je fais c’est que je les coupe en petit morceaux et je le mélange à mon plat (une salade quand je suis motivée, un plat de pâte quand je le suis moins :p), en petits morceaux on ne le sent presque pas! Du coup on mange moins car très vite calé par les konjac. Quand je souhaite perdre du poids j’en prends le soir, un soir sur deux, puis occasionnellement en cas d’excès.

konjac_cuit

Important : à la consommation du konjac il faut beaucoup boire, le konjac donne soif car il « absorbe » et je dirais tant mieux !! Boire beaucoup d’eau est tellement important que se soit dans le cadre d’un régime, pour la santé, l’hydratation de la peau, la beauté des cheveux  !!! Il faudrait que je vous en parle à l’occasion dans un prochain article.

konjac2 konjac3

Voilà les amis, dites moi en commentaire ce que vous en pensez, si vous aussi vous avez déjà essayé cette astuce et si vous avez des idées recettes je suis preneuse :))

Des bisous, à très vite !!

Naomie

INSERT** voici la version israélienne des konjac, paquet rose pour une forme en nouilles, paquet rouge pour des tagliatelles. On les trouve au rayon BIO et ils sont à 12.9NIS le paquet. Merci à mon amie Vanina pour ces paquets! Si tu passes par là je te fais de gros bisous !!

konjac_israel

Publicités

4 commentaires sur « Une astuce minceur qui marche !! les konnyaku de konjac »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s